À partir d’aujourd’hui, tous les véhicules légers neufs fabriqués pour le marché canadien doivent obligatoirement être équipés d’une caméra de recul.

Ainsi, même les modèles de base des voitures les moins chères du marché devront être munies d’une caméra à l’arrière ainsi que d’un écran permettant son affichage à l’avant du véhicule.

Cette mesure avait été annoncée par Transports Canada en octobre 2016, mais elle entrait officiellement en vigueur le 1er mai 2018.

Dès aujourd’hui, donc, les véhicules de 4536 kg et moins doivent respecter cette règlementation.

Selon les paramètres de cette nouvelle Loi, les images de la caméra de recul doivent s’activer automatiquement lorsque le conducteur passe en marche arrière et doivent capter une zone de trois mètres par six mètres derrière le véhicule.

Une mesure qui peut sauver des vies

Selon les statistiques du ministère des Transports, les collisions lors de manœuvres en marche arrière auraient causé 27 décès et 1500 blessés au Canada entre 2004 et 2009.

En rendant la caméra de recul obligatoire, le gouvernement canadien espère voir ce chiffre fondre comme neige au soleil.

«En plus de permettre de détecter la présence d’un enfant derrière un véhicule, cet outil offre aux Canadiens l’une des meilleures technologies de sécurité pour réduire les collisions en marche arrière», avait expliqué le ministre Marc Garneau lors d’une conférence sur le sujet en 2016.

Source: TVA Media